Annie XAVIER

Naturothérapeute


EMDR

Thérapie par les mouvements oculaires


Thérapie par les mouvements oculaires

 

EMDR En français désensibilisation et reprogrammation par les mouvements oculaires.

EMDR fait partie des thérapies brèves. cognitives et comportementales. 

 

     En France le psychiatre David Servan Schneider président de l’association française d’EMDR, a fait découvrir au public cette technique.par le biais de son livre « guérir »

 

    Cette technique à été découverte par une psychologue Américaine FRANCINE SHAPIRO qui est membre de l’institut PALO ALTO.

    En 1980, elle s’intéresse aux recherches de la psycho neuro immunologie. Lors de problèmes personnels, elle remarque qu’en effectuant des mouvements des yeux, des balayages bilatéraux, ces émotions diminuent au fur et à mesure des séries de mouvements oculaires. 

    Elle effectue des recherches pour comprendre comment cela fonctionne. En 1987, elle passe son doctorat en psychologie, sa thèse est basée sur ses travaux d’EMDR. 

    En 1994, elle reçoit le plus grand prix scientifique des USA et en 2002, elle obtient le prix SIGMUND FREUD de l’association mondiale des psychothérapies. 

    EMDR est reconnue pour traiter les syndromes post traumatiques.

 

  • Comment ça marche ?

    Quelle est la relation entre les mouvements des yeux, le cerveau et les émotions ressenties ?

    Chaque événement douloureux laisse une empreinte dans le cerveau: un codageLe cerveau émotionnel a gardé en mémoire les images, les sons et les sensations associés aux souvenirs à l’origine des traumatismes.

    La stimulation effectuée de façon bilatérale, active les hémisphères cérébraux. Les mouvements des yeux permet de se reconnecter aux souvenirs et de se désensibiliser au fur et à mesure. Les séries de mouvements oculaires déprogramment les liaisons neuronales des informations qui sont reliés aux émotions.

 

    Cela n’efface pas le souvenir mais efface la charge émotionnelle qui est liée au souvenir. Ce n’est pas le souvenir en lui-même qui nous affecte directement, c’est la charge émotionnelle liée au souvenir qui cause problème.

    Cette technique permet de retraiter l’information émotionnelle. Le passé ne change pas, ce sont nos émotions qui changent. On peut regarder le passé autrement. 

  EMDR permet de Revivre un événement douloureux pour effacer les souffrances psychiques verrouillées dans le cerveau émotionnel.

 

  • Comment se passe une séance ?

     Le premier entretien permet de prendre connaissance de votre histoire de vie, de votre traumatisme, de vos difficultés ou de votre problème.

    Selon le cas à traiter, EMDR ne pourra intervenir qu’en troisième ou quatrième séance.

Un travail thérapeutique en PNL ou en décodage biologique sera peut être nécessaire avant d’aborder votre traumatisme. Une séance de relaxation profonde peut vous êtes proposée pour gérer le stress ou la préparation d’un endroit sécurisant par l’imagerie mentale qui sera la ressource sécurité pour les séances EMDR.

    Le thérapeute décide en accord avec vous des prochaines séances et propose la technique thérapeutique appropriée.

 

  • Première phase 

    Il vous explique comment fonctionne EMDR, le déroulement, l’élaboration du plan de travail de la séance. 

    Vous déterminez l’objectif, ce à quoi vous voulez arrivez. Vous activer votre image mentale sécurisante qui est votre ressource, votre refuge de sécurité au cas où vous en auriez besoin entre les stimulations bilatérales.

    Vous vous reconnecter à votre image mentale associée à l'événement et identifiez vos émotions.

    Le thérapeute note le niveau de perturbations émotionnelles sur une échelle de valeur entre 0 et 10.

 

  • Phase de désensibilisation

    Le thérapeute effectue des mouvements bilatéraux que vous devez suivre des yeux tout en restant connecté à votre image mentale, à vos ressentis.

    Une série de balayages est effectué suivi d’un arrêt ou vous fermer les yeux, vous prenez le temps de respirer profondément avant la prochaine série.

    On évalue sur une échelle de valeur les ressenties pour constater entre les séries les changements de votre image, de vos pensées et de vos émotions. Lorsqu’il n’y à plus d’émotions négatives, nous passons à la phase suivante.

 Cela peut prendre plusieurs séances, selon les différentes émotions à traiter,

  • Phase de reprogrammation

    Mise en place de l’échelle de valeur émotionnelle de 1 à 7.  Le 7 représentant le maximum d’émotions positives.

    Le patient transforme son image mentale par une image positive. Nous procédons aux séries de balayages comme ci dessus, jusqu'à l’obtention de ressenties positifs. Pour la reprogrammation, j’utilise un autre rythme des mouvements oculaires ainsi qu’une autre façon d’effectuer  les mouvements. 

    Quand l’objectif est atteint, nous clôturons la séance EMDR par un Feed back des séances précédentes. Le patient est invité à analyser les résultats obtenus et de vérifier comment ça se passe dans sa vie.

 

  • Un petit exemple….  La phobie

    Une patiente vient en consultation à cause d’une phobie des chats. N’importe où elle se trouvait, dés qu’elle apercevait un chat, elle était prise de panique, ne pouvant pas se contrôler.

    Cela se manifestait par la fuite, des cris, des pleurs et cela la gênait dans sa vie de tous les jours. Elle habite en pleine campagne, elle ne pouvait donc pas envisager de prendre ses repas sur sa terrasse, d’aller dans son jardin. Elle était constamment dans la crainte de rencontrer un chat.   

    Nous avons commencé à travaillé en PNL, l’écoute active de son vécu, de son histoire et de sa phobie. Nous avons travaillé en relaxation profonde, ensuite j’ai utilisé la méthode SILVA MIND CONTROL. C’est une méthode de visualisation créatrice où la personne imagine un écran mental avec l’image traumatisante, ensuite elle l'efface et la remplace sur son écran mental par une autre image acceptable pour elle-même. Comme cette technique n’à pas été suffisante, nous avons travaillé avec EMDR. Deux séances ont été nécessaire pour la désensibilisation et obtenir la neutralité.

    Une autre séance à été posée pour la reprogrammation et le Feed back. Le souvenir à été retraité. 

    La patiente traitée peut aujourd’hui caresser un chat et ressentir du bien être. 

 

Le nombre de séances varie selon les personnes et les problèmes