Annie XAVIER

Naturothérapeute


Décodage Biologique

Rechercher et comprendre le sens de la maladie

Comment se déroule le décodage biologique ?

Décodage Biologique

 

Le décodage biologique, émotionnel

 

    Cette approche de la thérapie et de la santé permet de comprendre l’origine de nos problèmes de santé ou comportementaux, de rechercher, de résoudre les causes émotionnelles et de s’en libérer à l’aide de protocoles, de techniques issus de la PNL.

 

    Cette compréhension de la maladie se base sur le sens biologique des symptômes.

La maladie, la localisation du symptôme, la fonction de l’organe atteint, le dysfonctionnement, vont nous orienter vers la signification biologique du symptôme. 

 

    L’histoire de la personne, son vécu vont nous aider à retrouver les événements perturbants, les stress, les chocs qui ont crées les ressentis conflictuels biologiques corporels, responsables de la pathologie, des symptômes, du mal être.

    Ces ressentis non exprimés émotionnellement, se sont figés inconsciemment, ils se sont imprimés, et sont à l’origine des conflits programmant, déclenchant.

 

    L’objectif de la thérapie est d’amener la personne à exprimer et à libérer ses ressentis, pour que s’arrête le processus négatif et que puisse s’enclencher le processus interne biologique inverse, celui de l’auto guérison. 

 

Hippocrate disait déjà: « le corps fait une maladie pour se guérir »

 

    Notre cerveau qui est la centrale de commande de l’organisme assure la survie et la continuité de l’espèce, il gère tout l’organisme de façon autonome. Quand le stress est trop intense ou dure depuis longtemps, le cerveau ne peut le gérer donc pour assurer sa survie, il délègue au corps, il ne peut pas agir sur l’événement, il ne peut que agir sur l’organisme. 

    Toutes ces fonctions sont biologiques, autonomes et en interconnexion. Les organes assurent une fonction biologique pour tout l’organisme. Les poumons respirent pour toutes les cellules, l’estomac digère pour toutes les cellules.

 

Adaptation biologique

 

    Les programmes biologiques sont inscrits dans chaque cellule. Toute cellule est programmée pour répondre aux besoins de l’organisme. Le programme biologique est un processus d’adaptation.

  • Je m’expose au soleil, la peau rougit, la nuit le cerveau donne l’ordre de produire plus de mélanine, le bronzage apparaît pour protéger ma peau, au cas où il y aurait une autre exposition au soleil pour éviter qu’elle ne brûle.
  • Je viens de courir 2 heures, je rentre, j’ai consommé le sucre dont mes muscles ont besoin, mon mental en informera le cerveau qui me fait agir, pour aller dans la cuisine chercher à manger, l’estomac se prépare à digérer, l’intestin à assimiler pour redonner du sucre aux muscles et aux cellules.

    Nous n’utilisons qu’une partie de nos organes, de nos fonctions, le reste est prévu pour les cas d’urgence où nous aurions besoin de 100% de poumons, d’artères ou de muscles.

    Selon les cas exceptionnels le corps s’adapte et fabrique du plus pour ma survie.

 

Exemple: si je me fais une fracture, le corps va fabriquer plus d’os, pour réparer, c'est la réaction d’adaptation.

 

Autre exemple: si je suis en altitude, le cerveau répond aux besoins biologiques et donne l’ordre de produire plus de globules rouges (Polyglobulie) c'est une réaction inné d'adaptation biologique.

 

L’émotion fondement biologique

 

     L’émotion, le ressenti, le bio choc arrive un instant, un temps, un moment précis, c'est un moment de rencontre entre le monde extérieur et le monde intérieur. Cette émotion, ce ressenti, est biologique, interne, j’ai un nœud à la gorge, c’est une sensation, je suis angoissé c'est le ressenti, j’ai des crampes d’estomac, sensation, j’ai un ressenti d’écœurement, je me sens dégoutté. J’ai du mal à respiré, je me sens oppressée, triste, déboussolée, effondrée….. Des tas de ressentis émotionnels liés à des événements qui me bouleverse.

 

Le bio choc apparaît lors d’un événement conflictuel

 

     Cet événement est ressenti de façon dramatique, sans solution immédiate, vécu seul, non exprimé, resté à l’intérieur de moi.

Ce qui ne s’exprime pas s’imprime en nous.

 

     Le même événement, vécu par plusieurs personnes, n’induira pas les mêmes ressentis, ni les mêmes symptômes.

 

Exemple: Un licenciement sera vécu et ressenti différemment selon les individus, selon la façon de vivre et de ressentir cet événement, cela affectera une région particulière du cerveau, celui ci en sur-stress, déléguera aux organes ou partie du corps concernés.

  • Une première personne réagira en termes de ressentis de dévalorisation. Cela concernera la région de la zone cérébrale, le mésoderme nouveau, qui gouverne les os, les muscles, les ligaments... Selon le sens de la dévalorisation, cela pourra affecter les os, les muscles, les ligaments… 
  • Une deuxième personne ressentira la peur de ne plus subvenir aux besoins de sa famille, elle le vivra en termes de manque de moyens pour subsister, Cela concernera le premier étage de la biologie et pourra peut être déclencher une pathologie du foie. 
  • Une autre personne ressentira le conflit en termes de perte de territoire, pour lui son territoire c’est son travail. Ce conflit se localisera dans la zone du cortex selon l’intensité du stress cela pourra concerner les artères coronaires. 
  • La dernière vivra cet événement comme un soulagement, cela va lui donner l’opportunité de pouvoir changer de travail, ce n’est pas un problème c’est une solution, donc il n’aura pas de conflit, pas de symptômes, pas de maladie.

 

Evènement -- pensées -- émotions -- cerveau -- organisme

 

     Le cerveau communique avec les différentes parties de votre corps par l’intermédiaire des neurotransmetteurs qui envoient des signaux vers le système nerveux. Chacune de nos pensées atteint la plus petite des cellules. Chaque ressenti à une connexion directe au cerveau, selon le conflit ou le type de ressenti, il sera attribué à un étage de la biologie. Chaque étage est relié à des fonctions précises des organes ou endroits du corps, des besoins spécifiques, des ressentis particuliers….

 

     Tout ceci pour expliquer la notion de biologique. Lors d’un événement conflictuel inattendu, sans solution immédiate, vécu dans la solitude, non exprimé, la pathologie va s’exprimer sur le plan mental, cérébral et organique.

 

     L’élimination du ressenti conflictuel est la clef de voûte qui permettra le passage en auto guérison. L’organisme pourra passer d'un état de stress à un état de vagotonie, qui amènera le repos du mental, la régénération cérébrale et physique. 

 

     L’art thérapeutique consiste à accompagner, écouter la personne dans sa biologie, trouver le sens du conflit qui à crée la pathologie, faire exprimer verbalement et émotionnellement les ressentis. 

Le thérapeute en bio décodage amène la personne à travailler sur des objectifs précis. Il apporte des ressources à l’aide de techniques et de protocoles issues de la PNL.

 

Le décodage biologique et la PNL ne remplacent en aucun cas votre suivi médical, ni l’arrêt de vos traitements. Ces approches sont complémentaires.